Qu'en est-il du variant "Deltacron" ?

Le nombre de cas de contamination en France est en nette diminution selon les résultats de santé publique France. Une sortie de crise semble être proche sauf si de nouveaux variants plus contagieux ou plus dangereux venaient à apparaître. Un cas de variant « deltacron » a été détecté par l’agence de sécurité sanitaire du Royaume Uni en fin de semaine dernière, et celui-ci avait déjà fait parler de lui début janvier dernier à Chypre. De quoi s’agit-il, est ce que le « deltacron » est un nouveau variant ?

 

Qu’est-ce que le « deltacron » ?

Le « deltacron » serait un nouveau variant du coronavirus résultant d’une recombinaison entre le variant Delta et l’Omicron. Avant de se prononcer sur le fait que le « deltacron » soit un nouveau variant, il faut éliminer les autres explications comme une contamination lors du séquençage ou un cas de co-infection. Il est possible que ces personnes aient été infectées en même temps par le variant Delta ainsi que par le variant Omicron. Pour le moment, les données de la littérature ne peuvent pas conclure sur cette contamination hybride, on ne peut donc pas affirmer que le « deltacron » est un nouveau variant.

 

Est-ce qu’il faut s’inquiéter de ce « deltacron » ?

Pour le moment, il n’y a eu que quelques cas. La population européenne grâce à la vaccination dispose d’un bon niveau de protection contre les variants Delta et Omicron. De plus, la forte circulation du variant Omicron depuis quelques semaines a permis d’augmenter l’immunité de la population. Le « deltacron » ne semble pour le moment ne pas être une menace, cependant il faut garder en tête que le risque d’émergence de nouveaux variants plus transmissibles et plus mortels est bien possible.

Dr Elodie Duquenne

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de notre newsletter !

Besoin d'un conseil ?